Mes
SERVICES
  Surendettement Licenciement
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Barème des indemnités prud’homales (ordonnance 2017-1387 du 22 septembre 2017 -JO du 23 )

Barème des indemnités prud’homales (ordonnance 2017-1387 du 22 septembre 2017 -JO du 23 )

Le 29 mars 2017

Barème des indemnités prud’homales 2017

Lorsque que vous saisissez le Conseil de Prud’hommes pour contester votre licenciement, le litige peut prendre fin dès l’audience devant le Bureau de conciliation.

Vous percevrez alors une « indemnité forfaitaire de conciliation ».

Le calcul de cette indemnité peut être effectué en fonction d'un barème fixé à partir de l'ancienneté du salarié : barème d'indemnisation aux prud'hommes (décret n° 2016-1582 du 23 novembre 2016 – article D.1235-21 du Code du Travail.

Ce barème d'indemnisation est facultatif, il ne s'impose donc pas aux parties, qui restent donc libres de s'accorder sur le montant qu'elles souhaitent.

Ancienneté du salarié         Indemnisation

Inférieure à 1 ans                   2 mois de salaire

Entre 1 et 8 ans                      3 mois de salaire + 1 mois de salaire   supplémentaire par année d’ancienneté

Entre 8 et 12 ans                    10 mois de salaire

Entre 12 et 15                        12 mois de salaire

Entre 15 et 19 ans                  14 mois de salaire

Entre 19 et 23 ans                  16mois de salaire

Entre 23 et 26 ans                  18 mois de salaire

Entre 26 et 30 ans                  20 mois de salaire

30 ans ou plus                        24 mois de salaire


Si vous n’avez pas pu trouver d’accord devant le Bureau de Conciliation, l’affaire sera renvoyée devant le Bureau de Jugement qui examinera le dossier. Si le Conseil de Prud’hommes considère votre licenciement sans cause réelle et sérieuse, il peut se référer au barème d’indemnisation suivant :

Ancienneté du salarié Indemnisation        

Inférieure à 1 an         1       mois

1   an                           2       mois

2   ans                         3       mois

3   ans                         4       mois

4   ans                         5       mois

5   ans                         6       mois

6   ans                         6,5    mois

7   ans                         7       mois

8   ans                         7,5    mois

9   ans                         8       mois

10  ans                        8,5    mois

11 ans                         9       mois

12 ans                         9,5    mois

13 ans                         10     mois

14 ans                         10,5  mois

15 ans                        11     mois

16 ans                         11,5  mois

17 ans                         12     mois

18 ans                         12,5  mois

19 ans                         13     mois

20 ans                         13,5  mois

21 ans                         14     mois

22  ans                        14,5    mois

23 ans                         15       mois

24 ans                         15,5    mois

25 ans                         16       mois

26 ans                         16,5    mois

27 ans                        17       mois

28 ans                        17,5    mois

29 ans                        18       mois

30 ans                         18,25  mois

31 ans                         18,5    mois

32 ans                         18,75  mois

33 ans                         19       mois

34 ans                         19,5    mois

35 ans                         19,5    mois

36 ans                         19,75  mois

37 ans                         20       mois

38 ans                         20,25  mois

39 ans                         20,50  mois

40 ans                         20,75  mois

41 ans                         21       mois

42 ans                         21,25  mois

43 ans  et plus21,50  mois *

*Une majoration d'un mois supplémentaire s'applique lorsque le salarié avait au moins 50 ans lors de la rupture de son contrat de travail.

Attention de le barème plancher est différent dans les entreprises de moins de 11 salariés : les seuils y sont réduits par rapport aux autres entreprises de taille plus importante.

Ancienneté du salarié      Indemnisation
0                                          0         
1  an                                     0,5 mois
2  ans                                   0,5 mois
3  ans                                   1    mois
4  ans                                   1    mois
5  ans                                   1,5 mois
6  ans                                   1,5 mois
7  ans                                   2    mois
8  ans                                   2    mois
9  ans                                  2,5  mois
10 ans ou plus                      2,5  mois

 

c